Les 10 erreurs commise par les débutants et intermédiaires. Cette collection est basée sur ce que nous avons vu en salle de musculation.

1. Ne pas s’échauffer

On retrouve régulièrement de jeunes pratiquants qui se plaignent de douleurs aux épaules, aux coudes, au milieu et au dos … Paradoxalement, il est rare de trouver des pratiquants expérimentés se plaindre de la même chose, bien qu’il soulève deux à trois fois plus.

Donc, bien sûr, ils sont moins nombreux, mais la principale raison est que les débutants ne s’échauffent pas! Avant chaque pratique, il fait juste une série légère pour débuter sa séance.

Il n’effectue pas d’exercices d’échauffement réguliers, d’exercices d’étirement, de montée en gamme. Ces petites douleurs ou blessures perturbent les progrès et conduisent parfois même à l’abandon. L’échauffement fait partie de l’entraînement: il vaut mieux faire moins de travail par séance que de ne pas s’échauffer.

2. Vouloir être sec à tout prix / Ne pas manger assez

Nous retrouvons chaque jour des jeunes de 60kg, en salle de musculation, s’interrogeant sur les compléments alimentaires miracles qui leur donneraient de la masse . Ils disent que même s’ils mangent beaucoup, ils ne grossiront pas. Mais quand on regarde leur alimentation, ils avalent près de 2000 calories par jour.

Il faut vraiment y aller sur la nourriture, surtout quand on est adolescent. Si vous ne prenez pas de poids, c’est que vous ne mangez pas assez! Vous devez passer à 3000 et voir 3500 Kcal par jour. Faites-vous plaisir sur le riz, les pâtes, le pain et la banane !

Finalement, vous gagnerez un peu de graisse et vous pourrez vous ajuster en réduisant votre apport alimentaire. Cependant, si vous continuez à vous plaindre de ne pas avoir pris de poids au cours des premiers mois, le problème n’est pas seulement la formation, mais l’alimentation.

3. Utiliser des programmes non adaptés

Est-ce que cela vous viendriez à l’idée de passer votre permis voiture dans une F1 ou une voiture de course ?

Eh bien, c’est ce que font 99% des débutants. Ils sont pleins d’enthousiasme et pensent que les programmes pour débutants ne leur conviennent pas, ils sont meilleurs qu’eux, et choisissent des programmes qui conviennent aux avancés.

Puis ils sont surpris de n’avoir aucun progrès! Lorsque vous êtes débutant, vous ne pourrez pas générer suffisamment d’intensité pour des exercices avancés ou d’expert. C’est pourquoi le programme pour débutants qui se concentre sur la pratique ciblée convient aux débutants. En utilisant des procédures intermédiaires ou des procédures confirmées, vos progrès ralentiront, voire s’arrêteront !

4. Changer de programme tous les mois

Contrairement à ce que nous lisons dans les magazines, changer fréquemment de programme peut se retourner contre vous. Si vous vous améliorez, il n’y a aucune raison de le changer, vous pouvez garder le même programme pendant des mois voire un an!

Solution: tant que le programme fonctionne et que vous progressez pourquoi vouloir changer de programme ?

5. Se comparer constamment

En ce qui concerne l’hypertrophie musculaire nous ne sommes pas égaux. D’une part, vos muscles sont longs, pleins de fibres rapides et ont une forme appropriée pour soulever des charges, d’autre part, vos muscles sont courts, pleins de fibres lentes et ont une forme «désordonnée».

La plupart des praticiens se situent entre les forces et les faiblesses. Le fait est que si vous vous entraînez et mangez bien, vos muscles deviendront plus forts.

Alors oui, vous rencontrerez toujours un gars énorme et sec, et qui mange des gâteaux et de la restauration rapide. Même s’il n’est pas dopé, il existe! Cela ne veut pas dire que si vous êtes mal entraîné et que vous mangez du gâteau, vous serez comme lui. Pas même possible!

Sur le développé couché, une personne (du même âge) lève 90 kg sur la première barre, et les autres lèvent 40 kg! Le premier objectif est de rattraper ceci pendant l’entraînement, l’objectif maximum de la première personne est de 180 kg et le deuxième objectif des autres peut être de 120 kg. Juste comme ça (même si parfois la performance initiale ne veut rien dire, les personnes « faibles » seront bientôt plus fort)!

6. L’impatience

Vous ne prendrez pas 10 centimètres de bras en un mois de musculation et ni 20kg sur son développé couché. Mis à part les personnes ayant un grand passif sportif qui progresseront très rapidement, les autres mettront beaucoup plus de temps et la patience est clé dans ce sport qu’est la musculation.

Cela ne sert donc à rien de se mesurer ou de se peser chaque jour en espérant des progrès d’un jour à l’autre, il faut généralement des années d’entraînements et de bonne diète pour arriver à notre objectif.