Pourquoi est-ce si long de prendre du muscle ?

Pourquoi est-ce si long de prendre du muscle ?

Fonction

Vos muscles vont augmenter lorsqu’ils sont stimulés par des entraînements constants qui surchargent vos capacités. Vos muscles réagiront aux dommages qu’ils ont subis en se rétablissant plus forts. Pour voir des résultats, le programme que vous suivez doit être programmé et conçu de manière à surcharger vos muscles de manière adéquate et à favoriser le développement musculaire. De plus, à mesure que votre force et votre taille augmentent, vous devrez faire fluctuer l’intensité de vos séances d’entraînement, un concept appelé surcharge progressive.

Facteurs

Les hommes obtiendront des résultats de croissance musculaire nettement plus rapides car ils possèdent des quantités plus élevées de testostérone et d’hormone de croissance. Ce sont deux facteurs physiologiques qui permettront aux hommes d’augmenter plus rapidement leur masse musculaire maigre. Les femmes verront des résultats pertinents, mais jamais au même niveau que leurs homologues masculins lorsqu’elles suivent le même programme d’entraînement.

Résultats typiques

Si vous êtes cohérent avec vos séances d’entraînement et que vous suivez une routine de renforcement musculaire, vous devriez commencer à voir des résultats dans six à huit semaines environ. Il faudra plus de temps pour constater des changements plus importants dans la taille de vos muscles.

Intensité et fréquence

La fréquence et l’intensité avec lesquelles vous entraînez chaque groupe de muscles auront une incidence significative sur vos résultats. Si vous souhaitez gagner du muscle le plus rapidement possible, essayez d’intégrer un programme d’entraînement divisé. Cela signifie que vous ne vous concentrez que sur quelques groupes musculaires par séance d’entraînement, ce qui signifie que vous vous entraînerez plus de jours dans l’ensemble. Par exemple, un programme divisé commun vous permet d’exercer votre poitrine, vos épaules et vos triceps le lundi et le jeudi, puis de développer votre dos, vos jambes et vos biceps le mardi et le vendredi.

Considérations

L’entraînement en hypertrophie est très exigeant, et on peut parfois se sentir fatigué. Si votre niveau de fatigue a un effet négatif sur l’intensité de votre entraînement, vous pouvez envisager de donner à vos muscles une journée de repos. Les entraînements ne sont pas efficaces s’ils ne surchargent pas correctement vos muscles. De plus, un repos supplémentaire peut être nécessaire pour que vos muscles aient le temps nécessaire pour guérir entre les séances.

Des gros muscles avec le sprint

Des gros muscles avec le sprint

Le sprint permet de développer de plus gros muscles. Plutôt que d’expliquer, je vais vous montrer.

Ici, nous avons un sprinter :

Bien qu’il s’agisse d’un exemple extrême de la musculature que peut prendre un sprinter, cela nous aide à atteindre notre objectif. La plupart des muscles que vous voyez ici proviennent de la musculation afin de compléter ses besoins explosifs. Le sprint permet d’atteindre un physique supérieure à celle de la course de distance, mais ne fait pas de vous un super monstre comme sur l’image ci-dessus.

Et voici l’image du plus grand marathonien de la terre entière :

Comme vous pouvez le voir, ses muscles ne sont pas aussi gros, mais ils sont extrêmement efficaces et très légers, ce qui lui permet de courir plus longtemps.

Le sprint exige une grande puissance explosive de la part des muscles, ce qui oblige les fibres musculaires à grossir.

La course de fond exige cependant une vitesse constante et une grande efficacité de la part des muscles, ce qui signifie que les fibres vont rétrécir et devenir plus légères.

La musculation fait-elle prendre ou perdre des seins ?

La musculation fait-elle prendre ou perdre des seins ?

La musculation fait perdre des seins. De quoi est-ce qu’un sein est principalement constitué? De tissu adipeux (platement dit, de la graisse).

La musculation, par essence même, te fait “prendre du muscle”. Chez les débutants, ce processus s’accompagne d’une perte de graisse (sein y compris, donc).

De plus, l’augmentation de la masse musculaire influera sur le métabolisme basal qui va donc s’accroître avec ta prise de muscle (il s’agit donc d’un cercle vertueux où la prise de muscle favorisera une perte de graisse ultérieure). Un métabolisme basal dit “élevé” signifie que tu brûleras davantage de calories au repos que quand ton métabolisme basal était moins élevé.

Il n’est dès lors pas étonnant de voir que la plupart des “fitness girls” (appelez ça comme vous voulez), ont recourt à la chirurgie plastique pour augmenter leur volume mammaire qui décroît au fur et à mesure qu’elles deviennent “fit”.

À noter que la musculation fait prendre des pectoraux, le muscle situé sous le sein (et oui, les demoiselles en sont également dotées). L’augmentation de son volume peut donner une illusion d’épaisseur au sein mais c’est négligeable comparé à la perte de graisse initiale. Qui plus est, la prise de muscle n’est pas aussi aisée chez la femme, ayant naturellement moins de testostérone que l’homme.

Dois-tu pour autant t’éloigner de la musculation? Non! Toute discipline sportive pratiquée à un degré tel qu’elle modifie ta composition corporelle (“prise de muscle” et “perte de gras”), va te faire perdre des seins. Ce changement s’opère chez tous les débutant(e)s qui se mettent au sport ou chez les avancé(e)s après un arrêt prolongé de la pratique, de toute façon.

Passé le cap de débutante, sans avoir recourt au dopage, il te sera beaucoup plus difficile de “prendre du muscle” et “perdre de la graisse” en même temps (possible mais difficile et pas optimal). Une “prise de muscle” s’accompagnera dès lors de graisse. Libre à toi de gérer ton alimentation pour atteindre le degré de bodyfat (autrement dit la quantité de graisse) que tu souhaites avoir et ainsi récupérer (possiblement, ou non) ton ancienne taille de poitrine.

Les fitness girls essaient d’avoir le moins de graisse possible, c’est pourquoi elles finissent par avoir une poitrine presque plate. Tu peux te décaler de ce genre d’objectifs. Il faut voir pourquoi tu aimerais commencer la musculation en premier lieu.

N.B.: il se peut que tu ne perdes peu ou pas de poitrine (tu perdras d’office mais la taille de poitrine peut rester visuellement intacte) dépendamment de ta propention à stocker de la graisse dans cette zône. Lors d’une “perte de graisse” certaines femmes perdent plus des fesses ou cuisses qu’ailleurs. D’autres perdent plus du visage, du dos, des seins… Ta génétique déterminera quel endroit de ton corps est plus enclin à stocker de la graisse que les autres. Tu perdras donc moins de graisse de cet endroit que les autres en cas de “perte de graisse”. Quel est cet endroit chez toi? Personne ne peut le dire comme ça. C’est à toi de le déterminer. Comment le savoir? En “perdant de la graisse” et en regardant quelle zône de ton corps “résiste à la perte de graisse”.

La musculation est-il un sport complet ?

La musculation est-il un sport complet ?

Si on considère la musculation pure uniquement comme étant l’activité consistant à soulever des charges (poids du corps, libres, machines) afin de renforcer les muscles du corps, on peut considérer que c’est “complet” à partir du moment où on s’applique à entraîner chaque partie du corps (et pas juste le haut ou le bas).

Maintenant, effectivement, on peut arguer les points suivants :

  • La musculation est bien un sport au sens de l’activité physique, mais pas tellement au sens d’un jeu où des adversaires s’affrontent
  • Dans la musculation, il est à mon sens important de se soucier de son corps en entier, et pas juste des ses muscles, c’est pourquoi il est important de continuer à faire du cardio, des étirements, des entraînements de mobilité. Il est vrai que beaucoup de pratiquants de musculation ne s’arrêtent pas beaucoup dessus alors que c’est essentiel. La musculation ne devient donc réellement complète que si on y inclut le renforcement de la souplesse, du cardio, etc.

C’est pour toutes ces raisons que je préfère personnellement l’haltérophilie, qui est un sport exigeant sur la force, la technique, le développement et l’endurance musculaire, la souplesse, la mobilité et l’explosivité.

Faut-il faire des abdos tous les jours pour que ça se voie ?

Faut-il faire des abdos tous les jours pour que ça se voie ?

La croyance populaire: « Pour avoir des abdos, faut faire des abdos ».

Cette croyance est vachement tenace… pourtant elle ne fait aucun sens.

Tu peux avoir la ceinture abdominale la plus faible du monde, et elle peut être visible.

Comme tu peux avoir les abdos les plus fort du monde… et personne ne pourra les voir.

Comment ça se fait?

Simple. Les abdos sont uniquement visible si il n’y a pas de couche de gras entre eux et le monde extérieur.

Ton problème n’est pas d’entraîner tes abdos – tout le monde en a!

Ton problème, c’est ton poids, donc du gras pour enfin les dévoiler au grand jour.

Et ça, ça se fait avec le trio gagnant:

  • Entraînement
  • Nutrition
  • Repos

Alors non, uniquement faire des abdos ne va pas t’aider à les rendre visible – d’ailleurs c’est pas le meilleur exercice pour renforcer ton gainage. Je te recommande plutôt de faire des monter de jambe en étant suspendu à une barre de traction.

Pour chopper les abdos: améliore ton style de vie dans son ensemble!

Street Workout plus efficace que la musculation en salle ?

Street Workout plus efficace que la musculation en salle ?

Street workout VS Musculation : pour savoir laquelle des deux disciplines est la plus efficace, il faut connaitre vos objectifs.

  • Musculation:
    • Construire du muscle pure est dure
    • Améliorer ton explosivité
    • Peu démontrable – « hier j’ai battu mon record sur du squat »
    • Progression en ajoutant des poids
    • « Force brute »
  • Street workout:
    • Gagner en agilité
    • Apprendre à se servir de ses muscles dans des situations complexes
    • Pour impressionner les passants / copains tu peux placer un bon handstand ou un drapeau à peu près partout
    • Progression en « débloquant » de nouveaux mouvements
    • « Athlétisme »

Les deux ne sont pas à mettre en opposition, mais bien à associer pour tirer le meilleur des deux mondes.

Par exemple, en street workout il n’existe pas d’exercice pour entraîner les jambes – les pistol squats c’est bon un moment! Là tu peux passer par la musculation pour progresser sur des squats, deadlift…

A savoir également que faire du street workout va te faire gagner en mobilité – surtout si tu fais des enchaînements dynamiques et pas que des postures statiques qui elles favorisent la force!

Il n’y pas de meilleur ou de plus efficace. Tout dépend de ce que tu veux tirer de la pratique de ces sports.

Une excellente stratégie à adopter c’est de commencer par quelques années de musculation pour construire une masse musculaire intéressante qui te permettra d’apprendre les différents mouvement du street-workout plus facilement.


La musculation n’est pas une finalité. Tu peux aller plus loin en te servant effectivement du muscle que tu as construit dans différents sports… Incluant le street workout.