La marche quotidienne est un excellent moyen de se mettre en forme, de perdre du poids et d’améliorer sa santé. Cependant, avec des horaires chargés et un temps limité pour faire de l’exercice, sortir une heure ou plus d’un coup peut sembler décourageant. Que vous souhaitiez améliorer votre condition physique, vous entraîner pour un marathon ou simplement diviser votre entraînement en marches plus courtes et plus faciles à gérer, marcher deux fois par jour peut vous permettre d’améliorer votre santé et votre condition physique.

Les avantages d’effectuer une marche deux fois par jour

La sédentarité pendant de longues périodes de la journée peut entraîner des problèmes liés à l’obésité, aux maladies cardiaques et à d’autres maladies liées à la santé. C’est pourquoi il peut être bénéfique d’adopter une routine qui implique plusieurs séances de marche par jour au lieu d’une seule.

Si vous débutez, « des séances d’entraînement plus courtes peuvent aider à améliorer la cohérence d’une routine de marche régulière », explique Ben Fung, physiothérapeute et porte-parole de l’Association américaine de physiothérapie. De plus, « c’est plus facile à tolérer pour les personnes qui ont des blessures ».

Marcher deux fois par jour peut également être un excellent moyen d’augmenter le temps d’exercice global sans être obligé de marcher une heure ou plus au cours d’une seule séance d’entraînement. « Des séances d’entraînement plus courtes peuvent être particulièrement utiles pour les personnes qui ont des difficultés à trouver un long bloc de temps à consacrer régulièrement à une séance d’exercice significative », explique M. Fung. Même 10 minutes de marche deux ou trois fois par jour peuvent vraiment s’additionner au fil du temps.

Ce qu’il faut garder à l’esprit avant de lancer

Comme toute autre chose, une augmentation du niveau d’activité exige du temps pour s’adapter, et il est important de se donner suffisamment de temps pour récupérer entre les séances d’entraînement afin de ne pas se blesser.

« Le corps est résistant et l’individu moyen peut faire face à toute une gamme d’activités, mais la clé est le dosage », explique M. Fung. Cela signifie qu’au lieu d’augmenter la distance de chaque marche, un bon point de départ pourrait être d’augmenter la distance (ou l’intensité) d’une ou deux de vos séances d’entraînement hebdomadaires à la marche.

faire de la marche

Si vous n’êtes pas sûr de vouloir marcher deux fois par jour ou d’augmenter la quantité d’activité physique que vous pratiquez, il est toujours bon de consulter d’abord un professionnel de la santé. Quel que soit votre niveau de capacité, consulter un kinésithérapeute peut également aider à prévenir les blessures. « Un physiothérapeute commencera par tester vos mouvements et votre force, passera en revue vos antécédents médicaux et vous donnera ensuite un aperçu de vos régimes d’entraînement pour vous aider à atteindre vos objectifs », explique M. Fung. « C’est particulièrement important si vous avez une condition préexistante ».

Comment démarrer

Si vous êtes prêt à faire un double, voici quelques conseils pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos promenades :

  • Alterner les intensités. L’un des avantages des micro-sessions est la possibilité d’augmenter l’intensité. Comme votre marche ne sera pas aussi longue, vous pouvez accélérer le rythme pour brûler plus de calories et en avoir plus pour votre argent. N’oubliez pas de faire preuve de prudence, car un nombre trop élevé de séances à haute intensité peut entraîner des blessures. C’est pourquoi il est recommandé de faire une courte séance d’intensité plus élevée le matin et de la faire suivre d’une marche de récupération plus facile le soir.
  • Prévoyez une période de récupération fixe. Bien que les marches du matin et du soir soient généralement plus efficaces lorsqu’elles sont effectuées en double, vous pouvez toujours établir votre propre horaire. Veillez simplement à prévoir au moins 4 à 6 heures entre les séances pour permettre à votre corps de récupérer.
  • N’oubliez pas de faire le plein. S’entraîner plus souvent exige de mettre davantage l’accent sur l’hydratation et la nutrition. Cela signifie que vous devez être bien hydraté avant l’entraînement et faire le plein après l’entraînement.