6 Façons de booster votre endurance et votre résistance

6 Façons de booster votre endurance et votre résistance

Il n’est pas étonnant de voir que de plus en plus de gens cherchent à augmenter leur endurance et leur résistance. Avec l’essor des courses d’obstacles, l’endurance et la résistance sont plus que jamais demandées. Les gens ont tendance à se concentrer sur des activités cardio comme la course ou le vélo mais ce n’est qu’une petite partie de l’équation dans la construction de l’endurance. Vous devez également améliorer votre force.

En renforçant les muscles de vos jambes, vous serez mieux à même de vous propulser plus loin à chaque pas que vous ferez en courant. Le muscle supplémentaire aide également à absorber l’impact qui autrement exercerait un stress sur vos articulations.

Voici 6 façons de booster votre endurance et votre résistance. Vous ne pratiquerez probablement pas ces six techniques d’entraînement, mais une fois que vous les aurez pratiquées, vous augmenterez considérablement votre endurance et votre force.

1. Combiner les journées de musculation avec les journées cardio.

C’est une équation simple : plus vous faites travailler de muscles, plus votre cœur et votre système cardio-vasculaire seront sollicités. Au lieu d’organiser des entraînements uniquement cardiaques, veillez à intégrer des jours de musculation dans votre entraînement.

La plupart des gens réservent une journée à la force et une autre à la cardio. Essayez plutôt de combiner les deux. Utilisez un développé couché, immédiatement suivi de tractions, puis courez un kilomètre aussi vite que vous le pouvez… et répétez.

2. Réduisez votre temps de repos entre les séries.

On nous conseille généralement entre 30 et 90 secondes de récupération entre les séries, mais si votre objectif est une plus grande endurance, soyez prêt à sacrifier le temps de pause. À la fin de vos séries, vos muscles devraient être en train de brûler, vous devriez respirer fortement et transpirer. Ne faites une pause que si vous ne pouvez pas continuer physiquement. Commencez avec une série de mouvements comme 10 pullups, 10 squats, 10 pushups, 10 situp. Faites trois séries de mouvements à la suite, en prenant le moins de pause possible.

3. Soyez dans l’explosivité, en gardant une forme correcte.

Lorsque vous utilisez des poids à un rythme extrêmement rapide, non seulement votre force s’en trouvera améliorée, mais votre endurance s’en trouvera également améliorée. C’est l’un des meilleurs moyens d’activer votre métabolisme. Lorsque les gens font un entraînement d’endurance excessif, ils ralentissent en fait leur métabolisme parce qu’il commence à ronger le tissu musculaire.

4. Choisissez des mouvements polyarticulaires plutôt que de l’isolation

Les mouvements polyarticulaires, qui nécessitent l’utilisation de plus d’une articulation, – comme les squats, les step-ups, les push-ups et les pull-ups – amélioreront votre endurance davantage que les exercices en isolation. Des exercices d’isolation comme les curl biceps et les levées de jambes ne vont pas vous stimuler suffisamment pour augmenter votre endurance.

5. Souvenez-vous : La routine est l’ennemi.

Il est essentiel de changer de programme d’entraînement pour renforcer l’endurance et la résistance. Le corps humain s’habitue à un entraînement au bout de deux semaines. Donc si vous êtes toujours en train de courir, commencez plutôt à faire du Muay Thai. Ou si vous êtes un cycliste passionné, changez-le en courant dans les escaliers. Vous devez bouger les muscles d’une manière différente pour ne pas développer une sur-utilisation.

6. Faites des exercices hybrides.

Un front squat suivi d’un développé militaire (un « thruster ») sont d’excellents exercices hybrides : des exercices qui prennent deux mouvements séparés et les combinent. Plus vous pouvez faire travailler de muscles dans un mouvement, plus il stimulera vos muscles cardiaques, ce qui améliorera votre endurance.