Amnésie fessière : Exploitez-vous tout le potentiel de vos hanches ?

Amnésie fessière : Exploitez-vous tout le potentiel de vos hanches ?

Vous squattez, vous soulevez, vous vous balancez et continuez à être récompensé par un mal de dos ? Vous continuez à avoir des problèmes de lombalgie ? Peu importe que vous continuiez à vous étirer, à vous masser ou à faire rouler de la mousse – ça ne va pas s’arranger ? Dans la plupart des cas, c’est en fait assez fort. Vos fesses sont peut-être le plus gros problème !

Douleur au bas du dos due à l’amnésie fessière

Oui, j’ai dit que vos fesses sont très probablement le problème. Les scientifiques, en particulier le Dr Stuart McGill, ont montré que la majeure partie de notre population n’est pas capable de contrôler correctement ses muscles fessiers. Cela inclut les athlètes professionnels ! C’est la principale raison pour laquelle nous n’utilisons pas nos fesses pour leur principale tâche : l’extension de la hanche.

Dommage que les fessiers ne soient que l’un des groupes de muscles les plus importants de notre corps. Ils sont la principale source de production d’énergie. Ils sont également considérés comme la source de la jeunesse éternelle – si l’on en croit l’entraîneur de force mondialement connu, Dan John. Je suppose qu’il est sur quelque chose ici car tout le monde s’accordera à dire qu’un cul rond, sexy et bien entraîné est surtout associé à la santé et à la jeunesse.

La capacité manquante de fléchir les fessiers est appelée « amnésie fessière ». En termes simples : vos fesses se sont endormies et dorment encore ». Le terme « amnésie fessière » a été découvert par le spécialiste canadien du dos, le Dr Stuart McGill, qui a constaté que de plus en plus de personnes souffraient de ce syndrome.

Pourquoi ne sommes-nous pas capables de faire fonctionner nos fessiers ?

Une très bonne question. Je dois admettre qu’il n’y a pas de réponse définitive. Il s’agit plutôt d’un mélange de différentes raisons. Comme toujours, cela a beaucoup à voir avec notre vie sédentaire. Trop s’asseoir cause beaucoup de problèmes. L’un d’entre eux est que nous désapprenons certains des mouvements humains les plus fondamentaux. Notre fascia se resserre, nous perdons notre mobilité et notre force musculaire. Tout cela commence très probablement dès notre premier jour d’école. Malheureusement, ce « grand jour » pour nos petits est aussi le jour où ils ne peuvent plus échapper à notre « société assise ».

À mesure que nos fesses deviennent de plus en plus inactives – elles s’endorment en quelque sorte – et nous perdons la capacité de les utiliser correctement. Ça craint. Parce que nos fesses contiennent beaucoup de potentiel, de puissance et de force. Si nous l’utilisons à sa manière originale. C’est littéralement une mine d’or en ce qui concerne le développement de la puissance et la santé.

crossfit hanches

Soyons honnêtes. Qu’est-ce qui, dans ce beau monde, est fait sans signification par mère nature ? Certainement pas votre cul. Sans fessiers forts, vous noterez être capable de vous tenir droit ou d’étendre vos hanches correctement. Cette question sera prise en charge par vos ischio-jambiers ou l’érecteur spinae. Ces derniers doivent faire des heures supplémentaires pour compenser vos fessiers paresseux. Comme ils doivent faire des heures supplémentaires, ils risquent de s’épuiser plus tôt. Généralement par des crampes. Cela peut aussi être chronique dans le temps. Ce qui signifie que vous avez maintenant un gros problème.

Avez-vous une amnésie fessière ?

Les amnésies fessières les plus graves sont généralement observées chez les personnes âgées ou les employés de bureau les plus endurcis. Pour vérifier si vous souffrez d’une forme d’amnésie fessière, effectuez l’exercice de Michael Warren Brown, le Butt Awareness Drill (BAD) :

Allongez-vous sur le dos, glissez votre main sous vos fesses et serrer chaque fesse l’une après l’autre. Passez constamment de la gauche à la droite et serrez-les aussi fort que vous le pouvez. Cela fonctionne-t-il sans crampes dans les autres parties ? Bien, il y a de l’espoir pour vous ! Vous ne savez pas comment serrer vos fesses ? Il n’y a pas d’espoir pour vous, mon ami. Passez aux échecs !
Bien sûr que non ! Même si c’est une tâche impossible pour le moment, il n’y a rien que tu ne puisses (re)apprendre. Il suffit de répéter cet exercice aussi souvent que possible en essayant d’activer vos muscles fessiers aussi fort que possible. Il fonctionnera enfin et sera aussi facile que la respiration.

Mais ce n’est pas parce que cet exercice vous convient que vous en avez fini avec ce sujet. L’amnésie fessière peut tout aussi bien signifier que vous n’êtes pas capable de garder votre ligne de ceinture parallèle au sol lorsque vous êtes debout ou que vous vous déplacez en position verticale. C’est le premier signe d’amnésie fessière. Ce concept est apparu pour la première fois en 1980 dans les livres de Laurence Morehouse et Leonard Gross « Total Fitness » et « Maximum Performance ». Ils décrivent une femme qui glisse sans effort sur le campus universitaire et garde sa ceinture parallèle au sol à tout moment. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour la majorité de notre population. Nous sommes plus enclins à laisser notre hanche s’incliner vers l’avant. C’est ce que nous appelons l’inclinaison pelvienne antérieure. Cela permet à notre ceinture de regarder vers le sol.

La solution consiste à bien serrer les fesses. Comme si vous vouliez casser une noix entre vos fesses.

crossfit fessiers

Essayez-le. Levez-vous et vérifiez votre ligne de ceinture. Est-il parallèle ? Imaginez qu’il y a un grand bol d’eau à l’intérieur de votre bassin. Vous essayez de ne pas renverser d’eau pendant que vous vous déplacez dans l’espace. Vous continuez à verser de l’eau par l’avant de votre bol ? Ensuite, serrez bien vos fesses. Votre seau devrait être droit maintenant que vous avez un bassin neutre. L’inclinaison antérieure du bassin est un problème que nous voyons très souvent chez les gens. Surtout chez ceux qui ont un mode de vie sédentaire. Le problème se situe très probablement au niveau des fessiers faibles.

Pourquoi ai-je besoin de cela ?

Votre pelvis doit être neutre. Toujours. Peu importe que vous soyez assis, debout ou autre. Ceci pour soulager le bas de votre dos. Si vous êtes dans une position neutre, toute force ainsi que votre poids se répartissent sur plusieurs parties du corps. Vous ne ressentez donc aucune douleur. Même pendant l’entraînement, par exemple pour le swing au kettlebell, le deadlift ou la position supérieure du goblet squat, la ligne de votre ceinture doit être parallèle au sol. Veillez à toujours y faire attention.

Vous passez à côté d’un énorme potentiel de développement de la puissance si vos fesses sont trop faibles, car vous n’êtes pas en mesure de les utiliser correctement. Et vous travaillerez à votre propre destruction étape par étape. Cela peut sembler bizarre, mais si vos fesses ne font pas leur travail en ce qui concerne l’extension de la hanche, quelqu’un d’autre le fera. La plupart du temps, il s’agit de vos ischio-jambiers ou du bas du dos. Comme ils vont se resserrer en raison du travail supplémentaire, votre corps va essayer de compenser cela en resserrant également son anatagoniste : les fléchisseurs de la hanche. Car votre corps a pour but de se tenir droit. Point final. Peu importe le coût. Cela vous laisse avec des fessiers faibles, des ischio-jambiers tendus et un dos douloureux ainsi qu’un fléchisseur de hanche stressé. Joyeux anniversaire. Il faudra un certain temps pour y remédier, mais c’est possible.

Votre solution : la force et la mobilité

Le point le plus important est d’utiliser une approche holistique. Vous devez vous renforcer au niveau des fesses. Vous y parviendrez par des flexions, des fentes, des poussées de hanches, des pistols, des fentes, des sprints de traîneau, etc. Si vous avez besoin d’un plan spécial, vous pouvez essayer le Défi de fessier de 30 jours de Bret Contrera. Il est supposé être bon. Mais de mon point de vue, il n’est vraiment bon que si vous l’utilisez en complément. Squats, Deadlifts et Fentes vous donnent simplement le meilleur rendement pour votre argent ! Si vous êtes déjà familier avec les squats, je préfère utiliser les programmes de squat.

N’oubliez jamais de travailler aussi votre mobilité. Il est très important non seulement de mobiliser vos articulations, mais aussi de travailler votre libération du fascia.